Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Palmarès de la 7ème édition des Magritte du cinéma

Ce samedi avait lieu la 7ème édition des Magritte du cinéma. Voici le palmarès...

 

C'est le film de Bouli Lanners "Les Premiers, les Derniers" qui est sorti grand vainqueur de cette édition puisqu'il a remporté le Magritte du "Meilleur Film" mais aussi du "Meilleur réalisateur", "Meilleur acteur dans un second rôle" (David Murgia), "Meilleurs décors" et "Meilleurs costumes".

Le Magritte du "Meilleur acteur" a été remis à Jean-Jacques Rausin pour son rôle dans "Je me tue à le dire" de Xavier Seron. Il concourrait face à Bouli Lanners (Les premiers les derniers), François Damiens (Les cowboys), et Aboubakr Bensaihi (Black). Le premier long-métrage de Xavier Seron a également été récompensé dans la catégorie "Meilleur scénario original ou adaptation".

Grande première dans l'histoire de la cérémonie : le Magritte de la "Meilleure actrice" a été décerné ex aequo à Virginie Efira ("Victoria") et Astrid Whettnall ("La route d'Istanbul"). Elles étaient face à Marie Gillain (Mirage d'amour) et Jo Deseure (Un homme à la mer).

Yoann Blanc a reçu le prix du "Meilleur espoir masculin" pour son rôle dans "Un homme à la mer" de Géraldine Doignon tandis que Salomé Richard a remporté le prix du "Meilleur espoir féminin" pour "Baden Baden". Catherine Salée a quant à elle remporté le Magritte de la "Meilleure actrice dans un second rôle" pour "Keeper" (qui a aussi remporté le Magritte du "Meilleur premier film" et du "Meilleur montage")

La "Meilleure image" revient à Olivier Boonjing pour "Parasol", le "Meilleur court métrage de fiction" à Meryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron pour "Le Plombier", et le "Meilleur documentaire" à Eve Duchemin pour "En bataille".

"La Tortue rouge" de Michael Dudok de Wit a quant à lui raflé deux Magritte : ceux du "Meilleur film étranger" et du "Meilleur son"

Le film de Félix Van Groeningen "Belgica" a remporté le Magritte du "Meilleur film flamand". 

Enfin, le "Meilleur court métrage d'animation" a été décerné à "Pornography" d’Eric Ledune et la "Meilleure musique originale" à Cyrille de Haes et Manuel Roland pour "Parasol"

Le parcours prestigieux d'André Dussollier (44 ans de carrière, plus de 90 films, 22 pièces de théâtre, 3 César, 1 Molière...) a lui aussi été récompensé puisqu'il s'est vu remettre le Magritte d'honneur en présence de Lucas Belvaux. Il sera d'ailleurs bientôt à l'affiche dans son nouveau film "Chez nous" où il incarne un médecin qui recrute une infirmière pour figurer sur la liste d'un parti politique d'extrême droite.