Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Cannes 2014 - La compétition officielle

Du 14 au 25 mai prochain se tiendra la tant attendue 67ème édition du Festival de Cannes. Petit aperçu de la compétition, du jury… Et des oeuvres précédentes des jolis gens qui fouleront la Croisette ce mois-ci. Petit conseil pratique : lorsqu'un nom est souligné, cliquez dessus pour voir les précédents films de ce cinéaste disponibles en VOD !

 

Tout d’abord, intéressons nous à l’essence du festival : sa compétition officielle. Ouvrons simplement sur la parenthèse de l’hors-compétition avec, en ouverture, “Grace de Monaco”, le dernier film d’Olivier Dahan avec Nicole Kidman et Tim Roth. Ensuite, c’est la déferlante de noms prestigieux puisque les jurés devront établir leur palmarès parmi les 18 films de la compétition officielle.  

 

 

Entre Olivier Assayas qui signe un drame très féminin avec ”Sils Maria” (Chloë Grace Moretz, Kristen Stewart et Juliette Binoche à l’écran), Bertrand Bonello un “Saint Laurent” attendu au tournant - le duo Gaspard Ulliel + Jérémie Rénier sera-t-il plus crédible que Pierre Niney + Guillaume Gallienne ?, le turc Nuri Bilge Ceylan revient lui à Cannes avec “Winter Sleep” - une Palme d’or cette année ?.

 

 

David Cronenberg, le maître du fantastique vient présenter lui son dernier “Maps to the Stars” avec Julianne Moore, Mia Wasikowska, John Cusack & Robert Pattinson ; le jeune prodige Xavier Dolan revient, à 25 ans, avec son 5ème film “Mommy” alors que son “Tom à la ferme” est toujours sur nos écrans ; Atom Egoyan (“De beaux lendemain”, Grand Prix du Jury et Prix du Jury Œcuménique en 97) dévoile le très attendu “Captives” ; Michel Hazanavicius fait son grand retour après “The Artist” avec “The Search”, de même pour Jean-Luc Godard et son “Adieu au Langage”. Du côté des abonnés du festival, on retrouve également Mike Leigh (“Vera Drake”, “Secrets and Lies”) qui revient avec “Mr Turner”, Ken Loach avec “Jimmy’s Hall” et Abderrahmane Sissako avec “Timbuktu”. On notera aussi la présence de Tommy Lee Jones pour son dernier film en tant que réalisateur, “The Homesman”, de Naomi Kawase pour “Still the Water”, de Bennett Miller pour “Foxcatcher”, Alice Rohrwacher pour “Les Merveilles”, Damian Szifron pour “Wild Tales” et last but not least, le russe Andrei Zvyagintsev pour son “Leviathan”.

 

Du côté de notre cinéma belge, nous ne pouvons évoquer cette 67ème édition sans parler des frères Dardennes qui viennent présenter “Deux jours, une nuit”, dans lequel Marion Cotillard n’a qu’un week-end pour sauver son emploi. Fidèles à leurs thèmes de prédilection, les deux frères d’Engis s’offrent une nouvelle fois la tribune cannoise pour faire découvrir leur film et qui sait, ramener peut-être la troisième Palme d’Or de leur carrière après “Rosetta” et “L’Enfant”.

18 films et un seul jury (présidé par la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion), de quoi faire des étincelles pendant les 11 jours du festival français. Alors, vos pronostics ?