Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Critique : "Les Chatouilles" d'Andréa Bescond et Éric Métayer

Les chatouilles, c’est un jeu bien innocent qu’adorent les enfants et qui nécessite, pour être pleinement joyeux, une grande agilité et beaucoup de proximité physique. D’ailleurs, ça tourne souvent à la bagarre rigolote, les chatouilles. Et le proverbe n’est pas très loin qui dit « jeux de mains, jeux de vilains »…

Chatoulles

Danseuse, comédienne, chorégraphe, metteuse en scène, Andréa Bescond a déjà une longue carrière derrière elle quand elle décide de raconter son histoire dans le Off d’Avignon en 2014 puis à Paris l’année suivante. Ce sera un seul-en-scène, Les Chatouilles (ou la danse de la colère), qui lui vaudra le Molière de sa catégorie, en 2016. Avec Eric Métayer, compagnon artistique de longue date qui a mis en scène ce spectacle, Andréa Bescond s’empare du medium cinéma pour raconter à nouveau son histoire, celle d’une enfant (Odette) qui a subi, pendant de longues années, les violences sexuelles et psychologiques d’un ami de la famille, pédophile planqué bien peigné. Elle réussit le tour de force d’aborder la pédophilie et tout son effroyable cortège de gestes violents, de mots écœurants et de toiles d’araignées culpabilisantes avec un humour et une rage de vivre qui estomaquent !

(...)

▷ Lire la suite sur le site de Cinergie

► Voir le film sur UniversCiné

On vous recommande