Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

La sélection du mois - Juillet 2015

Enfin l'été ! S'il commence fort avec des records de température, UniversCiné a concocté une sélection toute en nuances : de la comédie, du drame, de l'animation, du documentaire... Il y en aura pour tous les goûts ! Et puisque nous sommes en juillet, nous avons préparé une collection vacances rien que pour vous, de ce côté !

Le documentaire belge du mois : "Bruxelles Sauvage" de Bernard Crutzen

Bruxelles Sauvage

Croiser un renard au détour d'une rue de Bruxelles, instant aussi magique que banal (paradoxalement), c'est le point de départ qui a poussé Bernard Crutzen à se poser une série de questions fascinantes sur la faune peuplant notre capitale. Un documentaire exceptionnel qui délivre la beauté du sauvage se mêlant à l'urbain ; des rencontres humaines et animales.

 

Le premier film du mois : "The Myth of the American Sleepover" de David Robert Mitchell

Myth

Dernier soir de l’été, dernière nuit de liberté pour quatre ados qui rêvent de frissons et d’amour, et vont tout faire pour les trouver. Entres délires, flirts, serments et espoirs, leurs chemins vont se croiser. Présenté au festival de Cannes 2010, Prix du Jury au Festival de Deauville, une réjouissante plongée dans les mythes adolescents par l'auteur de "It Follows".

 

Le thriller du mois : "Dans l'oeil d'un tueur" de Werner Herzog

My son my son

Signé Werner Herzog et produit par David Lynch, "Dans l'oeil d'un tueur" raconte comment un jeune comédien (interprété par Michael Shannon) jouant "Electre" de Sophocle, commet dans la réalité le même meurtre que son personnage... Un mélange des genres dont Herzog a le secret, où la fiction dépasse la réalité, où les clichés deviennent ironie et le thriller, comédie.

 

Le classique du mois : "Le vieux fusil" de Robert Enrico

Vieux fusil

Pendant la guerre, un homme envoie sa femme et sa fille à la campagne pour le protéger. Lorsqu'il arrive sur place, les allemands ont déjà semé la terreur... Un triomphe lors de la toute première cérémonie des Césars en 1976 (et même récompensé d'un César des Césars en 1985 !), un drame incontournable avec Romy Schneider et Philippe Noiret.

 

La comédie du mois : "Force majeure" de Ruban Östlund

Force Majeure

Lors de vacances heureuses en famille dans les Alpes françaises, une famille suédoise est bouleversée par une avalanche. Alors que la mère appelle son mari à l'aide, celui-ci décide se sauver sa peau. Une comédie grinçante sur les valeurs de la famille qui remet en question la distribution des rôles entre hommes et femmes.

 

Le film d'animation du mois : "Le Chant de la mer" de Tomm Moore

Chant de la mer

Auteur du magnifique "Brendan et le secret de Kells", l'irlandais Tomm Moore revient cette année avec une nouvelle pépite du cinéma d'animation, racontant l'histoire d'une famille vivant sur la côté irlandaise et dont la fille est une selkie, un être merveilleux issu du folklore des Shetland. Coproduit avec le studio The Big Farm belge, ce bijou d'animation ravira toute la famille !

 

Le drame du mois : "Daniel y Ana" de Michel Franco

Daniel y ana

Un autre premier long-métrage - décidément - pour cloturer notre sélection mensuelle, l'angoissant "Daniel y Ana" de Michel Franco (qui réalisait, 3 ans après, "Después de Lucía") raconte l'histoire d'un frère et d'une soeur victimes d'un kidnapping. Glacé et poignant, le film a des allures de Michael Haneke, tout en se situant dans la lignée du cinéma mexicain d'aujourd'hui aux côtés d'Amat Escalante et Carlos Reygadas.