Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Le FIFF dévoile sa 29ème édition !

Le FIFF dévoile sa programmation tout en couleurs, entre films très attendus et découvertes de nouveaux talents...

Cette 29ème édition s'annonce particulièrement riche, entre films très attendus et découvertes de nouveaux talents, le festival namurois promet un très beau cru ! 

Tokyo

Cette année, le festival s'ouvrira sur le nouveau film de Stefan Liberski "Tokyo Fiancée", adapté du roman "Ni d'Eve ni d'Adam" d'Amélie Nothomb, et marquera le coup d'envoi de la compétition officielle qui rassemble cette année 15 venus venus d'une petite dizaine de pays. Parmi ceux-ci, nous sommes impatients de découvrir "Alleluia", le dernier Fabrice du Welz, "Bande de fille" de Céline Sciamma qui avait ouvert la dernière Quinzaine des Réalisateurs avec ce film, "Géronimo" de Tony Gatlif, "Melody" de Bernard Bellefroid (après avoir remporté deux Bayards en 2009 pour son premier long-métrage, "La Régate"). Abderrahmane Sissako, habitué du FIFF, revient cette année présenter son "Timbuktu" après avoir obtenu le Prix Oecuménique et le Prix François Chalais à Cannes cette année. Enfin, du côté du Québec, nous retenons le nouveau film de Denis Côté, "Que ta joie demeure" et bien sûr le tout dernier Xavier Dolan, "Mommy", qui éveille toute notre curiosité cinéphile.

Du côté des premières oeuvres de fiction, là encore une très belle sélection de pas moins de 20 films, dont le premier film de Jawad Rhalib (dont vous pouvez découvrir les documentaires sur UniversCiné), également les premiers long-métrages de Vania Leturcq et Xavier Diskeuve. "Au milieu de nulle part", film vietnamien et petite sensation lors du dernier festival de Venise, est également de la partie, ainsi que le tout premier film d'Abd Al Malik, "Qu'Allah bénisse la France". "Terre battue", le premier film de Stéphane Demoustier avec Olivier Gourmet, clôturera le festival.

Terre battue

Dans la compétition "Regards du présent", 11 fictions (dont "Le goût des myrtilles" de Thomas de Thier en première mondiale, "Métamorphoses" de Christophe Honoré et "Respire" de Mélanie Laurent) et 11 documentaires dont trois belges ("Après nous rien ne restera", "Cochihza" et "Une ferme entre chien et loup") et des documentaires du monde entier : "La mort du Dieu Serpent" de Damien Froidevaux, "Home Sweet Home" de Nadine Naous et "La Marche à suivre" de Jean-François Caissy.

Le FIFF propose également deux focus sur le cinéma belge ; un sur le cinéma francophone avec "Deux Jours Une Nuit", "Henri", "La Marche", "Pas son Genre", "Puppylove" et "Les Rayures du Zèbre" et un deuxième focus dédié au cinéma flamand avec "Halfweg", le dernier film de Geoffrey Enthoven, "Image" en avant-première mondiale, "Labyrinthus" et "Plan Bart".

N'oublions pas non plus la compétition courts-métrages divisés entre 13 courts internationnaux, 27 courts de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais également de la Flandre, une compétition clip, des courts "Regards du présent" et une compétition spéciale "Rue des ravissantes" qui met à l'honneur 4 courts-métrages adaptés de Boris Vian.

Lucha

Le FIFF c'est également des séances familiales, des classiques, des séances en audiodescription, une plétore d'invités, des ateliers, rencontres, forums, conférences... Le tout évidemment à Namur, mais également avec des décentralisations à Liège et Bruxelles.

Cette 29ème édition se déroulera du vendredi 3 octobre au vendredi 10. Pour toutes les informations, visitez le site du FIFF en cliquant ici !