Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Les Incontournables du Cinéma Méditerranéen !

Alors que le froid hivernal s'installe peu à peu dans nos rues, la 19e édition du Festival Cinéma Méditerranéen apporte un petit air d'été à la ville de Bruxelles. Depuis que le célèbre piment rouge du festival a fait son apparition, c’est un esprit de fête et d'échange qui enflamme la capitale belge ! Pas le temps ni l'argent de voyager à Majorque, en Crète ou encore, à Tel Aviv pour les fêtes ? Alors précipitez-vous au « Med » pour essayer l'une de nos cinq recommandations, venues tout droit du bassin méditerranéen.

 cinemamed
 
  • " Piranhas " - Claudio Giovannesi

Martin Scorsese et Francis Ford Coppola ne sont pas les seuls à pouvoir réaliser des films puissants sur des mafieux, comme nous le démontre l'Italien Claudio Giovannesi avec ses "Piranhas". Ce brillant long-métrage a remporté l'Ours d'argent du meilleur scénario au Festival de Berlin. Un groupe d'adolescents du quartier Sanità de Naples, rêvent de pouvoir et d'argent facile. Prêts à faire leurs preuves, ils plongent dans le monde noir de l'extorsion, des armes et du meurtre. Un film d'ouverture puissant qui ne laissera personne indifférent.

 

  • " Adam " - Maryam Touzani

La Marocaine Maryam Touzani a commencé sa carrière comme journaliste, ce qui apparaît comme une évidence quand on parcoure sa filmographie militante et engagée. En 2014, elle a co-écrit le documentaire "Much Loved" (2015) sur la prostitution au Maroc, suivi du court-métrage "Aya va à la plage" (2016) sur les enfants réduits en esclavage. Aujourd'hui, son premier film de fiction, "Adam", traite de l'illégalité des grossesses extra-conjugales au Maroc. Le film a concouru pour la "Queer Palm" et a été sélectionné pour la compétition "Un Certain Regard" de cette année.

 

  • " Les hirondelles de Kaboul " - Zabou Breitman & Éléa Gobbé-Mévellec

Les films d'animation ne s'adressent pas seulement qu'aux enfants ! La preuve en est avec "Les hirondelles de Kaboul" de Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec. C'est un récit fort contre l'obscurantisme qui dépeint, pourtant, avec douceur l'histoire d'amour de Mohsen et Zunaira. Au coeur d'une Kaboul en ruines, occupée par les Talibans, ce jeune couple rêve à un avenir meilleur. Jusqu'au jour où, un geste insensé de Mohsen, va faire basculer leurs vies... Un beau film d'animation dessiné à l'aquarelle basé sur le roman éponyme de Yasmina Khadra, à voir sans attendre !

 

  • " Dieu existe, son nom est Petrunya " - Teona Strugar Mitevska

Ce long-métrage de la Macédonienne Teona Strugar Mitevska a, sans conteste, la prémisse la plus drôle de 2019 ! La jeune Petrunya n'a que faire des interdits imposés aux femmes et décide de participer sur un coup de tête à la tradition annuelle de son village, même si cela doit déclencher une guerre... Une fable comique et féministe qui dépeint le combat d'une femme revendiquant son droit au bonheur et un bon prétexte pour discuter des racines profondes du sexisme dans ce village de province.

 

  • " Honeyland " - Tamara Kotevska & Lyubo Stefanov

Un documentaire sur l'apiculture, ça ne vous parle pas vraiment ? Pourtant, nous sommes convaincus que "Honeyland" va vous faire changer d'avis. Tamara Kotevska et Lyubo Stefanov racontent avec brio l'histoire d'Hatidze, la dernière apicultrice d'Europe. Nous la suivons à travers les montagnes macédoniennes alors qu'elle ramasse son miel et s'occupe de sa mère malade. Un beau documentaire sur une femme forte, mais aussi sur l'équilibre de la nature et le pouvoir inquiétant du capitalisme.

 

 

Envie de plus ? Retrouvez notre sélection spéciale "Méditerranée" sur UniversCiné : cliquez ici

Envie d'encore plus ? Découvrez aussi le cinéma méditerranéen sur notre plateforme UnCut : cliquez ici